Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

[en] [fr]

 
Statistiques du site
Visites :
7 visiteur(s) connecté(s)
55 visiteurs par jour
113253 visiteurs depuis le début
Publication :
253 Articles
68 Brèves
0 Sites référencés

Hildegard Goss-Mayr

24 février 2010 - Dernier ajout 20 avril 2011
par secretariat

Hildegard Mayr est née à Vienne. Elle est un grand témoin de la non-violence évangélique dans le monde. Elle est la Présidente d’honneur de l’IFOR/MIR (International Fellowship of Reconciliation/Mouvement International de la Réconciliation).

Elle a trouvé les racines de son engagement pour la non-violence et la paix pendant la Seconde Guerre mondiale, au milieu des souffrances infligées aux êtres humains sous le régime nazi. Pendant cette terrible période, elle a appris de son père, Kaspar Mayr, l’unité de tous les hommes, de toutes les races, de toutes les religions et le respect des autres, aussi bien amis qu’ennemis.

- Dans les années 1950, elle participa, au sein d’IFOR, au dialogue Est-Ouest.

- Dans les années 1960 et 1970, elle se rendit à plusieurs reprises avec son mari, Jean Goss, en Amérique latine, au Brésil et au Mexique où ils vécurent. Elle participa avec Adolfo Pérez Esquivel à la fondation du SERPAJ.

- Entre 1984 et 1986, elle se rendit avec son mari Jean Goss et avec Richard Deats aux Philippines pour donner de nombreux séminaires de formation à la non-violence qui débouchèrent sur la Révolution du People Power, conduite en 1986 par Cory Aquino.

Hildegard Goss-Mayr a formé beaucoup de groupes à la non-violence et la paix en Europe, en Amérique Latine et en Amérique du Nord, en Asie et en Afrique.

Elle a reçu de nombreux prix et récompenses pour son travail en faveur de la non-violence et de la paix, en particulier le Prix Niwano.

Elle est membre du comité de parrainage de la Coordination Internationale pour la Décennie.


calle

calle