Accueil du site | Accessibilité | Rechercher | Menu | Contenu | Plan du site | | Contact

[en] [fr]

 
Statistiques du site
Visites :
7 visiteur(s) connecté(s)
55 visiteurs par jour
113253 visiteurs depuis le début
Publication :
253 Articles
68 Brèves
0 Sites référencés

Chronologie

4 août 2010 - Dernier ajout 8 avril 2013
par secretariat

1997 Tous les Prix Nobel de la Paix adressent un appel solennel sans précédent à tous les Chefs d’Etat des pays membres des Nations Unies : « Nous pouvons offrir de l’espoir , non seulement aux enfants du monde, mais à l’humanité toute entière, en commençant à créer, puis en construisant, une nouvelle Culture de la non-violence ». L’initiative est venue de Pierre Marchand, fondateur de l’association Partage et représentant d’IFOR à l’Unesco, soutenu dès le début par les deux Prix Nobel de la paix Mairead Maguire et Adolfo Pérez Esquivel et par Federico Mayor, alors directeur général de l’Unesco.

1998 Leur appel est entendu. Le 10 novembre, l’Assemblée générale des Nations unies proclame les années 2001 à 2010 « Décennie internationale de promotion d’une culture de la non-violence et de la paix, au profit des enfants du monde » (Résolution A/RES/53/25).

Partant du constat « qu’un préjudice et des souffrances énormes sont causés aux enfants par différentes formes de violence à chaque niveau des sociétés partout dans le monde » cette résolution appelle à « une transition vers une culture de la paix fondée sur les principes de liberté, justice, de démocratie, sur tous les droits de l’homme et sur la tolérance et la solidarité, une culture qui rejette la violence et s’emploie à prévenir les conflits en s’attaquant à leurs causes profondes pour résoudre les problèmes grâce au dialogue et à la négociation. »

Cette transition vers une culture de la non-violence et de la paix devra s’appuyer prioritairement sur l’éducation et le développement d’un enseignement de la non-violence et de la paix à tous les niveaux des sociétés et particulièrement dans les établissements d’enseignement.

2000 Proclamée « Année internationale pour une culture de paix ». Plus de 75 millions de personnes dans le monde signent, à l’appel de l’UNESCO, le Manifeste 2000 pour une culture de la paix et de la non-violence. Le 20 novembre, l’Assemblée générale de l’ONU confie à l’UNESCO la coordination "des activités des organismes des Nations Unies visant à promouvoir une culture de la paix et d’assurer la liaison avec les autres organisations intéressées".

2001 Début de la Décennie pour la promotion d’une Décennie internationale de promotion d’une culture de la non-violence et de la paix, au profit des enfants du monde.

2003 Création de la Coordination internationale pour la Décennie.

2007 Lancement de la campagne pour une déclaration pour le droit des enfants à une éducation sans violence et à une éducation à la non-violence et à la paix.

2011 La Coordination change de nom : elle s’appelle désormais Coordination internationale pour une culture de non-violence et de paix.


calle

calle