Bibliographie

 

Mark Engler & Paul Engler, This Is an Uprising, How Nonviolent Revolt Is Shaping the Twenty First Century, Nation Books, 2016. Derrière les vagues de soulèvement citoyennes qui traversent le monde de façon spontanée a première vue se cache en réalité des mouvements bien planifiés. L’ouvrage retrace l’évolution de la résistance civile et ses actualités récentes, et démontre que la non-violence est loin d’être une simple philosophie, elle est une réelle méthode de conflit politique. Si nous continuions d’être étonnés des épisodes dramatique de révolte auxquels nous assistons sans les incorporer à notre vision du progrès des sociétés, nous laissons passer la chance de saisir pleinement un phénomène critique et d’exploiter son pouvoir de créer de réels changements impactants.

War Resister’s International, Handbook for Nonviolent Campaigns, (Deuxième édition) 2014. Il existe de nombreuses images dramatiques d’action non violente. En effet, la capacité de dramatiser un problème est l’une des forces de la non-violence; elle essaie de faire voir et d’agir sur ce qui passe souvent inaperçu. Cependant, ce drame ne se produit pas seulement. Il germe – en groupes ou en cellules d’activistes, en discussions, en sessions de formation, en réfléchissant sur les expériences antérieures, en planifiant, en expérimentant, en établissant des contacts. C’est pourquoi ce manuel est fondé sur ce que les groupes ont fait et comment ils l’ont fait avec des études de cas très précises à ce sujet. Il ne tente pas de présenter un modèle définitif, mais de suggérer des méthodes qui ont fonctionné dans différents contextes et qui peuvent être adaptées par des activistes créatifs non-violents dans leurs propres situations.

Joseph G. Bock, The Technology of NonViolence, MIT Press, 2012. Joseph Bock décrit les efforts technologiques réalisés par les populations locales pour prévenir et empêcher la violence avant qu’elle ne se réalise, passant par l’Afrique à l’Asie aux Etats-Unis. L’ouvrage examine les concepts généraux et outils technologiques utilisés pour prévenir la violence, présente des cas d’étude dans le monde qui mettent en oeuvre ces nombreux mécanismes centraux dans notre approche contemporaine à la gestion de conflits.

Erica Chenoweth et Maria J Stephan, Why Civil Resistance Works, The Strategic Logic of Non Violent Conflict, Columbia University Press, Août 2011. Contrairement à ce que l’on peut croire, les campagnes de résistance non-violente ont été deux fois plus efficaces que la résistance violente. Ces campagnes ont produit des résultats remarquables en passant par l’Iran, les territoires palestiniens, les Philippines, la Birmanie. En combinant l’analyse statistique avec des études de cas de ces pays spécifiques, elles détaillent les facteurs permettant à ces campagnes de réussir, et parfois de les faire échouer. Elles estiment que les mouvements de résistance non-violents réussis ouvrent la voie à des démocraties plus durables et pacifiques. Ce livre compare les résultats de mouvements violents et non-violents dans différentes périodes historiques et contextes géographiques, déconstruisant le mythe selon lequel la violence est nécessaire pour atteindre certains objectifs politiques. – Informations recueillies sur le site d’Erica Chenoweth.

Sous la direction de Vincent Roussel, 100 questions-réponses pour éduquer à la non-violence, Chronique Sociale, 2011. 15,90 €. En 2011, la Coordination française pour une éducation à la non-violence et à la paix fait paraître 100 questions-réponses pour éduquer à la non-violence, un ouvrage collectif écrit par des membres d’associations membres de la Coordination, sous la direction de Vincent Roussel. Celui-ci permet d’aborder de manière simple et concise nombre de questions relatives à l’éducation à la non-violence. Cet ouvrage a pour but de présenter, sous forme de questions-réponses accessibles à un large public, les grandes lignes de l’éducation à la non-violence et à la paix et les enjeux de sa mise en oeuvre dans les établissements scolaires. – Informations recueillies sur le site de la Coordination française.

Gene Sharp, The Politics of Non Violent Action, 1973. Cet ouvrage phare est composé de 3 volumes (Part One : Power and Struggle, Part Two : The Methods of Non Violent Action, Part Three : The Dynamics of Non Violent Action). Gene Sharp est l’un des théoriciens majeurs de la pensée non violente, ses ouvrages ont connu un succès franc dans les sociétés du monde et demeurent un outil très complet de résistance face à l’oppression.


Traduire le site

ArabicBosnianChinese (Traditional)EnglishFrenchGermanItalianPortugueseRussianSpanishTurkishXhosa

Que recherchez-vous?